Yourproj e  c    t
Informatique
Loisirs & Logiciels
La soldanelle (Soldanella alpina)
(Primulacées)
Soldanelle fleurs et inflorescence (Soldanella alpina)
L’annonce du printemps
Le mois de Mai vient tout juste de chasser Avril, nous sommes à 1500 mètres d’altitude sur les monts Jura, la bise est encore cinglante et les plaques de neige courantes. Quelques trous au niveau de la croûte de glace laissent échapper une lueur violette. Je m’approche et m’agenouille, c’est bien elle : la soldanelle des Alpes (Soldanella alpina*) (photo 1). Fluette et magnifique plante de la famille des Primulacées*, la soldanelle n’a pas peur du froid ni de la neige. Ses feuilles sont rondes, épaisses, presque charnues et plutôt coriaces, longuement pédonculées, mais toutes situées à la base. Cette forme de feuille en disque presque parfait (photo 2), forme qui est rare dans le monde végétal, a donné son nom à la plante. Soldanella vient en effet de l’Italien « Soldo » signifiant « Sou », qui provient lui-même du latin « Solidus » signifiant « Pièce d’or ». Cette feuille épaisse, d’un vert sombre, telle une parabole, va capter l’énergie des rayons lumineux qui traverse la fine couche de neige. La feuille va ensuite restituer cette énergie sous forme de rayonnement infrarouge qui provoquera la fonte de la neige. Une fois le trou fait, la fleur va pouvoir éclore ! La soldanelle est une plante vivace typique des combes à neige d’altitude.

Une fleur empreinte de délicatesse
La plante ne dépasse pas 10 centimètres, à cette époque de l’année et à cette altitude, mieux vaut rester au ras du sol ! La tige unique porte une à trois fleurs d’un beau violet étincelant. La corolle dont les pétales sont découpées en fines lanières, forme une clochette, une ombrelle ou un tutu selon l’imagination et la sensibilité des observateurs ! La corolle est en réalité constituée de 5 pétales, le fait que celles-ci soient soudées et découpées ne facilite pas leurs comptage (Photo 3). Le promeneur observera 5 étamines qui entourent le pistil quand le chercheur en trouvera 10 !
5 étamines sont fertiles et 5 sont stériles, réduites à de très fines lames non visibles. Pas d’erreur, il s’agit bien d’une Primulacées ! Le fruit est une capsule* dressée d’un centimètre environ.
Soldanelle (Soldanella alpina) feuille
La feuille en forme de sou qui a donné son nom à la plante !
Lexique :
Primulacées : famille de plante gamopétales (à pétales soudées) pentacycliques (à 5 cycles : sépales, pétales, 2 cycles d’étamines, gynécée). Ce sont les primevères que tout le monde connais, comme par exemple le coucou. Primevère provient de « prima » signifiant premier et  « vera » printemps : qui fleurit en premier au printemps.
Capsule : fruit sec qui s’ouvre spontanément par l’intermédiaire de fentes permettant la libération des graines. 
Soldanelle vue générale (Soldanella alpina)
Photographies Thierry Pernot (Jura)
YOURPROJECT INFORMATIQUE  EURL au capital de 10 000€    Gérant: Thierry Pernot  Contact: yourproject@orange.fr  Siège social: 27 rue Saint-Georges 39360 Larrivoire    Siret: 51303003100019  NAF:6201Z  N° TVA: FR29513030031