Yourproj e  c    t
Informatique
Loisirs & Logiciels
Les hellébores
La rose de Noël (Helleborus niger) L'hellébore fétide (Helleborus foetidus L.) L'hellébore vert (Helleborus viridis)
(Renonculacées)
La rose de Noël (Helleborus niger)
La rose de Noël (Helleborus niger) fleur
La rose de noël (Helleborus niger)
Pieds de griffon
Nous poursuivons notre grande aventure des plantes avec 3 espèces aussi belles qu’énigmatiques : l’hellébore vert (Helleborus viridis), l’hellébore fétide (Helleborus foetidus) et la rose de Noël (Helleborus niger). Les hellébores appartiennent à la même famille que le bouton d’or, les renonculacées1. En dehors du nombre d’étamines important et indéterminé et des feuilles alternes insérées sur la tige par une gaine, difficile de voir une ressemblance ! Les hellébores par contre se reconnaissent facilement à leurs magnifiques feuilles pédalées2 aux folioles lancéolées et dentées à l’origine de leur deuxième nom : pied de griffon. Les fleurs de la rose de Noël solitaires ou géminées sont d’un blanc éclatant alors que celles des deux autres espèces sont vert-jaunâtre, celles de l’hellébore fétide se démarquant par un liseré rouge sang à l’extrémité des tépales, encore un caractère qui ne laisse rien présager de bon ! La partie visible de la fleur est composée de 5 sépales pétaloïdes, les pétales sont à peines visibles à proximité des étamines. 

Remède contre la folie
Helleborus désignait en grec et en latin l’hellébore Orientale, une espèce d’Asie mineure, qui était utilisée comme remède contre la folie. Cette dernière n’existe pas à l’état sauvage en France, mais nos 3 espèces n’ont rien à lui envier ! Très fortement toxiques, elles contiennent toutes de l’helleborine et différents alcaloïdes. Les préparations se faisaient à partir d’extrait de racine, une racine noire comme le nom latin de la rose de Noël « niger » le signifie. Purgatif très puissant, mais difficile à doser, le remède se montrant souvent pire que le mal, suite à de nombreux accidents son utilisation fut abandonnée.
« Il aurait bien besoin de deux grains d’hellébore ! » disait-on en parlant d’une personne dérangée.
Dans la fable de La Fontaine « Le lièvre et la tortue », celui-ci n’hésite pas à la conseiller :
« Ma commère, il vous faut purger
Avec quatre grains d’ellébore »

Reines de l’hiver
Les hellébores ont la particularité de fleurir très tôt, dès décembre pour la rose de Noël et ce jusqu’au mois d’avril. La rareté des plantes fleuries à cette époque en fait d’emblée les reines de l’hiver. Les graines de l’hellébore sont disséminées et enfouies par les fourmis. Les graines possèdent une excroissance charnue que les fourmis récupèrent pour nourrir leurs larves. Ce mode de dissémination se nomme myrmécochorie.
Hellébore fétide (Helleborus foetidus L.) (Renonculacées)
Ci-dessus : hellébore fétide (Helleborus foetidus)
Hellébore vert (Helleborus viridis) (Renonculacées) Fleur
Ci-dessus : Feuille d'hellébore vert (Helleborus viridis)
Hellébore fétide (Helleborus foetidus L.) (Renonculacées) Feuille
Ci-dessus : Feuille d'hellébore fétide (Helleborus foetidus)
Renonculacées : famille de plante dont la fleur primitive est constituée de nombreuses pièces florales disposées en spirale sur un réceptacle bombée. En évoluant certaines espèces de la famille vont se cycliser et réduire leurs pièces florales : Ancolie, aconit, adonis. La famille comporte de nombreuses autres espèces toxiques comme les aconits par exemple.
Pédalées : feuille composée palmée dont les folioles indépendantes s’insèrent à différents endroits au niveau du pétiole et non au même point comme c’est le cas pour une feuille palmée. 
Photographies Thierry Pernot (Jura)
YOURPROJECT INFORMATIQUE  EURL au capital de 10 000€    Gérant: Thierry Pernot  Contact: yourproject@orange.fr  Siège social: 27 rue Saint-Georges 39360 Larrivoire    Siret: 51303003100019  NAF:6201Z  N° TVA: FR29513030031